panthere alliance nationale kajyn

Sport, Santé, Bien-être et Sécurité pour tous

Le contenu de cette page est obsolète.
Une nouvelle version est consultable sur
http://paris.kajyn.com/art-martial/tai-chi-chuan-taiji-quan

[ TCHI ] Taï chi chuan
avec Gisèle Blaquières

  • Description
  • Vidéos
  • Horaires et tarifs

Si les Arts Externes appartiennent au courant Bouddhiste et proviennent du Monastère de Shaolin, les Arts Internes sont attachés aux courant taoiste et proviennent du Mont Wudang. Ils se caractérisent par l'utilisation rationnelle de l'énergie et peuvent donc être pratiqués toute une vie. C'est une "pratique de vie". Le tai-chi-chuan ou taiji quan est l'art martial interne chinois le plus pratiqué. Il aurait été créé par Zhang Sanfeng. Les sinogrammes du taiji quan sont composés des éléments Tàijí (faîte suprême) et quán (poing) et souvent traduits par « boxe du faîte suprême » ou « boxe avec l'ombre » car l'observateur a l'impression que le pratiquant se bat avec une ombre. Une autre traduction courante est « la boxe de l'éternelle jeunesse », le faîte suprême pouvant être traduit moins littéralement par « immortalité » (le but suprême chez les taoïstes) . C'est un art martial chinois (Wushu) appartenant au groupe des styles internes, au même titre que le Hsing I Ch'uan et le Bagua zhang). Le taiji quan est souvent vu par les occidentaux comme une sorte de « gymnastique ». Il s'agit bel et bien d'un art martial dans le sens où : les mouvements ont une finalité martiale (esquives, parades, frappes, saisies…) ; ils ont été crées et sont travaillés par des moines guerriers taoïstes ; la taiji quan se pratique à mains nues, mais est associé à des arts utilisant des armes (éventail, épéee…). Les différentes écoles contemporaines de tai-chi-chuan (Yang, Wu, Sun) sont originaires ou héritières de la boxe de style Chen Le plus populaire aujourd’hui est le Taiji Yang créé par Yang Luchan (1799-1872)

Le Tai Ji Quan (Tai Chi Chuan), “Boxe du faîte suprême”, est un des principaux styles de boxe chinoise telle qu’on la connaît de nos jours, dont le général Chen Wangding fut à l’origine au 17ème siècle. Général de la dynastie Ming, il hérita de l’art martial familial vieux de 300 ans, à partir duquel il créa le Tai Ji Quan, enseigné aux seuls membres du clan Chen jusqu’au 19e siècle. Le Taiji fut ensuite enseigné selon deux principales écoles : la forme ancienne, orthodoxe, enseignée par Chen Changxing et une forme plus moderne, créée par Chen You Ben, un boxeur renommé. Cette seconde école fut elle-même le point de départ aux multiples écoles et styles enseignés de nos jours.

Professeur : Gisèle Blaquières

Gisèle Blaquière professeur de Taï Chi Chuan au Kajyn

Forme la plus courante des arts martiaux internes chinois, le taï-chi-chuan ou taiji quan oriente le pratiquant sur la voie de l'éternelle jeunesse. Le travail porte sur l'énergie interne, la force souple et dynamique du jing, et non sur la force externe musculaire. Au-delà de l'apparente gymnastique fluide et coordonnée, les mouvements ont bien une finalité martiale : esquives, parades, frappes, pressions ou saisies. Lors d'une frappe de la main, l'énergie part des racines, le pied donne le coup, la hanche le dirige et la main le transmet.

  • Style Yang, élève de Me TUNG
  • Diplômée de la FTCCG, Gisèle blaquières enseigne le tai chi chuan du style de maitre KAI YING TUNG, fondateur de l'académie de tai chi chuan à Los Angeles depuis 14 ans.

Section [ TCHI ]

Taï chi chuan pour adultes à partir de 16 ans

Pour pratiquer vous avez besoin :

  • d'une cotisation prioritaire ou d'un Pack
  • d'une adhésion annuelle au club valable du 31 août au 31 août
  • d'une licence-assurance annuelle valable du 31 août au 31 août
  • d'un certificat médical de non contre indication à la pratique du sport

Horaires et tarifs | Offres | Inscription

Autres documents